samedi 11 mars 2017

Dernier jour d'échange : bilan et remerciements


Aujourd'hui, les élèves ont pu passer une journée entière avec les familles, où ils ont pu manger des paellas, voir les mascletás, lancer des pétards (dans cette ville, les bébés lancent des pétards dans la poussette !), faire du surf, parler en espagnol et voir les fêtes espagnoles. Les valenciens aiment le bruit et le vivent comme une passion; pour eux, les pétards et la pyromanie sont des outils pour faire des concerts : difficile à comprendre si nous ne le vivons pas.

Nous, les professeurs, tenons à remercier les Sœurs qui nous ont accueillis pendant toute cette semaine. Les professeurs, nous avons pu avoir des rencontres très chaleureuses avec les Sœurs et connaître la fondation Jésus et Marie.

Nous tenons également à remercier les élèves, qui ont été très sages et nous ont donné le plaisir de profiter de ce voyage. Avec une chaleur parfois dure à tenir et des températures de 30 degrés, nous avons pu tenir le coup et découvrir la ville en liberté. Ils nous ont fait confiance et nous avons eu confiance en eux aussi. Merci infiniment pour une expérience inoubliable également pour les professeurs.

Nous considérons également que les échanges sont une manière de connaître une autre culture et d'échanger entre les élèves mais également entre les professeurs espagnols et français. Non seulement nous avons énormément appris sur ce système scolaire et pris des choses à appliquer (pourquoi pas) dans nos classes, mais nous avons aussi pu mieux nous connaître entre les professeurs de l'établissement. C'est avec les échanges que nous formons également une famille éducative et nous échangeons différents avis sur la pédagogie à appliquer; c'est enrichissant pour nous tous.

Je tiens à remercier mes chers accompagnateurs pour m'avoir soutenue pendant toute cette semaine, qui est un énorme enjeu quand nous avons 42 élèves et nous vivons des fêtes dans une ville. Nous avons réussi et nous avons obtenu une ambiance superbe et de confiance. Bravo à vous pour cette semaine où j'ai pu également vous faire connaître ma culture.

Merci également à l'équipe éducative de Sainte Ursule et notamment à Madame Querel et à Monsieur Jacomino, de faire ce partenariat (et amitié) possible, et pourvu que cela dure pendant longtemps !

Jamones españoles

Avant la mascletá

Après la mascletá


Un élève et ses correspondants sur la plage

Un élève avec des élèves espagnols


Cordialement,

Inés Aniorte Díaz
Ursuline World School