lundi 5 décembre 2016

La solidarité à travers la Bible


Après l'accueil des élèves espagnols ce vendredi au collège et avec l'Avent qui arrive, nos élèves de troisième ont travaillé par groupes avec des citations de la Bible en espagnol.

Toutes les citations avaient un rapport avec l'accueil des étrangers, justement ce que nous avons dû faire. Les élèves devaient choisir leur phrase préférée et expliquer leurs impressions, la signification et le sens de la citation et la leçon qui nous fait apprendre.

Isaure et Eléonore :

Amado estas, obrando fielmente en lo que haves por los hermanos y, sobre todo, cuando se trata de extranos.
Cette phrase dit qu'il faut aider nos frères, même nos frères étrangers. Elle est très intéressante, car elle parle d'un homme qui accueille les étrangers et qui montre que les gens doivent aider plus les inconnus. Nous pensons qu'aujourd'hui, il y a de moins en moins de gens qui aident, donc cette phrase apporte des valeurs.

Alvi et Mahery :

El forastero no pasa la noche afuera porque al viajero he abierto mis puertas.
Ce verset parle de la solidarité, car cet homme va accueillir un étranger chez lui pour qu'il ne passe pas la nuit dehors. Nous croyons que cette phrase parle de la solidarité envers les étrangers. Cette citation nous incite à aider les étrangers qui sont dans le besoin. Elle nous inspire à aimer les autres comme Dieu nous aime.

Thaïs et Alice :

     En caso de que un hermano tuyo empobrezca y sus medios para contigo decaigan, tu lo sustendras como a un forastero o peregrino, para que viva contigo.
La phrase nous dit qu'il faut aider aux autres comme s'ils étaient nos amis, même si étrangers, et qu'il peuvent même vivre avec nous.

Nous avons choisi cette phrase car elle nous rappelle la phrase de cette année de Ensemble, osons la solidarité.
Elle nous dit qu'il faut accueillir les étrangers chez soi et que ce soit un étranger ou un membre de notre famille, nous devons l'aider de la même manière, toujours dans la solidarité.


Héloïse, Margaux, Louise et Inès :

Por esta causa, yo Pablo, prisionero de Cristo Jesus por amor de vosotros los gentiles.
Pour cette cause, moi, Pablo, prisonnier de Jésus Christ par amour pour vous, les gentils.
Dans ce verset, Efesios nous fait comprendre que parfois il faut se sacrifier pour les autres, afin d'offrir de l'amour. Il considère chaque personne comme des gentils et va au delà des préjugés.

Cette phrase enlève les préjugés sur les étrangers, car pour Pablo tout le monde est gentil. Ce qui peut sembler étranger n'est pas forcement pas gentil. On peut bien lire le mot AMOUR, qui est très fort et qui traduit bien l'acceptation de l'autre. Cela résume ce qui est pour nous la Bible et les valeurs catholiques.

Nous vivons dans un monde où il y a beaucoup de préjugés. L'exemple de cette phrase reflète notre thème de l'année Ensemble, osons la solidarité. Elle nous inspire la solidarité et pour nous cela veut dire Ensemble, enlevons les préjugés.

Charlotte et Hortense :

En conclusion, Sainte Ursule a ouvert ses portes aux enfants, ils les ont aidé et même soigné (certains ont été malades) comme si c'était leurs propres enfants.
De plus; nous pensons à nos professeurs, qui nous accompagnent depuis le début de notre scolarité sans nous connaître. Au début, nous sommes étrangers, mais finalement nous créons des liens.

Nous faisons confiance aux gens.

La classe de 3.1.B.