mercredi 9 novembre 2016

Troisième jour à Wilmington: ensemble, osons la solidarité



Notre jour commence avec un nouveau Président. Hier soir les filles ont regardé les élections présidentielles avec les familles de leur correspondantes et Donald Trump a été elu Président des Etats-Unis. Certains sont contents, d'autres sont tristes.
Les élèves se mettent debout pour commencer la journée et saluer leur nouveau Président avant de commencer la journée.

Première heure de la journée : nous sommes toutes allées dans différentes classes avec nos correspondantes et nous remarquons beaucoup de différences entre nos cours et les leurs. Il y a des cours avec cinq élèves, dix ou quinze. Les élèves et les professeurs peuvent interagir et débattre; certains professeurs dansent avec les élèves avant de commencer même !

Après une heure intense de cours, nous nous retrouvons dans le bureau de Madame Aniorte et nous avons le droit de voir si nos parents nous ont écrit par téléphone. Nous parlons des élections, certaines de nous ont même voté au nom de leurs parents faux, comme nous les appelons.

Nous allons dans le bus jaune, que nous connaissons déjà assez bien, et nous allons dans une association appelé Saint Patrick, qui nous explique quelques problèmes de la ville. A Wilmington, dans les quartiers plus pauvres, les entreprises n'envoient pas de nourriture fraîche, donc il n'y a que des magasins de chips, bonbons et pas de nourriture.

Quelques familles vont une fois par semaine pour chercher de la nourriture dans ce centre, qui a tout le stock des supermarchés qui ne sera pas vendu mais jeté.

Premier étage: des personnes sans foyer et en retraite qui prennent le petit déjeuner.

Deuxième étage: des personnes déjà en retraite sans compagnie qui viennent tous les jours passer leur journée.

Troisième étage: la cantine avec toute la nourriture qu'ils donnent aux familles qui en ont besoin.

Un autre étage pour se doucher est aussi disponible.

Nous trouvons le salon pour le déjeuner des personnes sans foyer en face.

Nous faisons connaissance de beaucoup de personnes : personnes âgées sans compagnie, personnes avec SIDA, personnes sans foyer, des familles sans moyens qui viennent avec leurs bébés...
Nous commençons un peu timides. Nous faisons les ongles aux dames, nous parlons un peu de tout avec les monsieurs et quelques dames qui ne veulent pas se faire les ongles. Une dame nous touche vraiment : elle a très envie de nous connaître et de parler avec quelqu'un et elle adore Paris.
Nous avons décidé de lui offrir quelque chose de Paris à la fin et... elle a pleuré et nous a fait des bisous à nous toutes !

Alix, Sarah, Sophie, Jeanne et Madame Aniorte servaient les déjeuners aux gens pendant que nous parlions avec eux à table.

Après les déjeuners, nous avons joué avec les rythmes, nous avons chanté Imagine de John Lennon avec un piano et les personnes auxquelles nous avons servi étaient très contentes !

Nous avons eu un temps avec Madame Aniorte pour présenter notre établissement et nos vies. Nous avons parlé des cours à Sainte Ursule, des professeurs, des différences avec Ursuline Academy, des infrastructures... Et nous devons le présenter demain!

Nous avons été la joie, la compagnie, la jeunesse,

  • Si tu vois une personne portée au découragement, réconforte-la, inspire-lui courage - Sainte Angèle de Merici

La dame qui remercie, très émue 

Jeanne avec quelques jeux pour les personnes âgées

Selfie pour mettre des sourires à tous

Les vêtements que le centre distribue pour les gens sans moyens

Marie, élève 2nde
Sainte Ursule - Louise de Bettignies